Yellow Vests: Vanessa Beeley Discusses State Sanctioned Violence against Civilians in France

Vanessa Beeley – Patreon Jan 26, 2019

My interview yesterday with UK Column where I highlight some of the most egregious elements of state-sanctioned violence against unarmed civilians on the streets of French cities since November 2018 when the Gilets Jaunes or Yellow Vests first began their anti-austerity peaceful protests.

I am writing an article for 21st Century Wire on this subject which should be published later today but in the meantime here is an interim post that I published on Facebook:

Injured yellow jacket. Click to enlarge

Injured yellow jacket. Click to enlarge

What is happening in France is shocking, every video I watch, every image I am confronted by is harder to bear. These are not “casseurs” or violent criminals, they are ordinary people from all walks of life, all ages, all backgrounds. They are putting themselves in the crosshairs of French police weapons because they have genuinely had enough. Yes, finally, Europe has reached the point of having “nothing to lose”.

I have lived in France for 18 years, I understand this nation and I promise you, once ignited, this uprising is not going away anytime soon. The violence these ordinary people are being confronted by is terrifying but they are still pouring onto the streets. Every time they do so, they risk losing an eye, a hand, having their jaw broken, ribs broken, their faces scarred for life or ending up in an induced coma.

The French Interior Minister, Christophe Castaner, has point blank denied the number of injuries among the Gilets Jaunes and has announced that the Police are only responding to violence against them. This is a lie.

While the U.S and its lapdogs in the U.K and France stoke the fires of dissent in Venezuela, they turn their backs on their own people condemning them to a life of penury, misery and homelessness – the long and painful descent into poverty. Any idiot who still takes up the “dictator” mantra on Venezuela while ignoring what is happening on their own doorstep is buying into their own downfall.

I support the Gilets Jaunes, I support the French people because they are marching in the streets and they are taking the blows from the ruling elite without kneeling.

Macron is a effectively a dictator, one Mayor (Rene Revol, Mayor of Grabels 34) who attended the meeting of Mayors, (18/1/2019) from all communes in France, held in Souillac, was interviewed after the meeting attended by Macron and his coterie. He said the meeting was nothing more than a “masquerade”, a farce, an election campaign for Macron. Gilets Jaunes were forbidden and threatened with fines if they were caught in the vicinity wearing their vests. Road blocks were set up on all roads leading to the venue. Security forces surrounded Macron’s cavalcade. Mayors were able to speak only if chosen by government ministers or Prefets – controlled discourse. The meeting was ostensibly called to address the issues of the people. Nothing was discussed and the “people” were banned.

https://yetiblog.org/archives/14633…

Macron, the emperor with no clothes, fiddles while France burns.

Among the accompanying images is the order of “reasonable force” for the Police – bearing in mind, more than 80,000 police are mobilised every weekend to “maintain order” – of those, many are reservists who have no arms training and who are being given weapons that will mutilate or kill if used incorrectly:

Step 1. If crowd fails to disperse after verbal warnings – progress to truncheons, water cannon, hand tear gas grenades.

Step 2. GLIF4 grenades 165 decibels. Grenade launchers.

Step 3. If police come under threat of violence or forced off ground they occupy (!) LBD rubber bullets, grenade launchers using LBD bullets and non metal “projectiles”. (they dont mention that these should never be fired at heads)

The LBD bullet (Bullet of Defence) has 10 times the velocity of a paintball, to give you some idea.

The GLIF4 grenade contains 25g TNT and produces a noise deterrent of 165 decibels – they are being used in crowds and at close quarters. One GJ has permanently lost their hearing.

Over 100 GJs have been seriously injured. According to journalist, David Dufresne, 2000-3000 lightly injured.

Below is a list in French of all injured.

  1. Zineb Redouane, 80 years old – killed by a tear gas grenade that was thrown in their face in Marseill 1/12/2018.

4 people (at least) have lost their hands.

18 people have lost eyes or been blinded by LBD40 bullets or GLIF4 grenades

ZINEB REDOUANE, 80 ans, a été tuée par une grenade lacrymogène reçue en plein visage à Marseille le 1er décembre 2018.
RICHIE A., 34 ans, a perdu son oeil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Saint-Paul (La Réunion) le 19 novembre 2018.
JEROME H. a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 24 novembre 2018. Cagnotte de soutien CLIQUEZ ICI.
PATRICK, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 24 novembre 2018.
ANTONIO B., 40 ans, vivant à Pimprez, a été gravement blessé au pied par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
GABRIEL, 21 ans, apprenti chaudronnier vivant dans la Sarthe, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
XAVIER E., 34 ans, vivant à Villefranche sur Saône, a eu une fracture de la mâchoire, du palais, du plancher de l’orbite, de la pommette, plusieurs dents cassées et la lèvre coupée par un tir de LBD 40 à Villefranche sur Saône le 24 novembre 2018.
SIEGFRIED, 33 ans, vivant près d’Epernay, a été gravement blessé à la main par une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.
MAXIME W., a été brûlé à la main et a perdu définitivement l’audition à cause d’une grenade GLI F4 à Paris le 24 novembre 2018.
FAB a été blessé au front par une grenade de désencerclement à Paris le 24 novembre 2018.
AURELIEN a été blessé à la mâchoire (5 points de suture) par un tir de LBD 40 le 24 novembre 2018 à Tours
CEDRIC P., apprenti carreleur vivant à la Possession (Réunion), a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à la Possession le 27 novembre 2018. Cagnotte de soutien CLIQUEZ ICI
FRANCK D., 19 ans, a perdu son oeil à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 1er décembre 2018. Cagnotte de soutien CLIQUEZ ICI.
NON IDENTIFIE, 29 ans, a perdu son œil à cause d’une grenade de désencerclement au Puy en Velay le 1er décembre 2018 (source : ICI + appel d’une personne proche)
GUY B., ~60 ans, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 1er décembre 2018. Cagnotte de soutien CLIQUEZ ICI.
AYHAN, ~50 ans, technicien Sanofi vivant à Joué-les-Tours, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Tours le 1er décembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
BENOIT B., 29 ans, a été gravement blessé à la tempe (œdème cérébral) par un tir de LBD 40 à Toulouse le 1er décembre 2018. Il a été placé en coma artificiel. MAJ : il est sorti du coma après 20 jours, le 21 décembre 2018.
MEHDI, 21 ans, a été gravement blessé lors d’un passage à tabac à Paris le 1er décembre 2018.
ANTHONY, 18 ans, a été blessé à l’œil par un tir de LBD 40 à Paris le 1er décembre 2018.
JEAN-PIERRE, a eu la main fracturée par un tir de LBD 40 à Toulouse le 1er décembre 2018.
MAXIME I., 40 ans, a eu une double fracture de la mâchoire à cause d’un tir de LBD 40 à Avignon le 1er décembre 2018.
FREDERIC R., 35 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 le 1er décembre 2018 à Bordeaux.
CHRISTOPHE L. a eu le nez fracturé et le front ouvert par un jet de CANON A EAU le 1er décembre 2018 à Paris.
LIONEL J, 33 ans, a été blessé à la tempe (7 points de suture + 1 plan sous-cutané) par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris.
KEVIN P a été brûlé au second degré profond à la main gauche (15 jours d’ITT) par une capsule de gaz lacrymogène le 1er décembre 2018 à Paris.
MATHILDE M, 22 ans, a été blessée à l’oreille (25 points de suture, acouphènes, lésions internes légères avec troubles de l’équilibre) par un tir de LBD 40 à Tours le 1er décembre 2018.
ROMEO B, 19 ans, a eu une fracture ouverte du tibia (90 jours d’ITT) par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Toulouse.
ELIE B, 27 ans, a eu une fracture de la mâchoire et une dent cassée par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
ETIENNE P, agent SNCF, a eu une fracture du tibia (90 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris.
HUGO C, photographe, a été blessé à l’arcade par un tir de LBD 40 le 1er décembre 2018 à Paris.
CHARLINE R, 29 ans, a été blessée au pied (opération d’extraction sous anesthésie générale) par un éclat de grenade GLI F4 à Paris le 1er décembre 2018.
DORIANA, 16 ans, lycéenne vivant à Grenoble, a eu le menton fracturé et deux dents cassées par un tir de LBD 40 à Grenoble le 3 décembre 2018.
ISSAM, 17 ans, lycéen vivant à Garges les Gonesse, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 à Garges-les-Gonesse le 5 décembre 2018.
OUMAR, 16 ans, lycéen vivant à Saint Jean de Braye, a eu le front fracturé par un tir de LBD 40 à Saint Jean de Braye le 5 décembre 2018.
JEAN-PHILIPPE L, 16 ans, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 le 6 décembre 2018 à Bézier.
RAMY, 15 ans vivant à Vénissieux, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 ou une grenade de désencerclement à Lyon le 6 décembre 2018.
ANTONIN, 15 ans, a eu la mâchoire et la mandibule fracturées par un tir de LBD 40 à Dijon le 8 décembre 2018. Cagnotte de soutien CLIQUEZ ICI.
THOMAS, 20 ans, étudiant vivant à Nîmes, a eu le sinus fracturé par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
DAVID, tailleur de pierre vivant en région parisienne, a eu la maxillaire fracturée et la lèvre arrachée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
FIORINA L., 20 ans, étudiante vivant à Amiens, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD à Paris le 8 décembre 2018.
ANTOINE B., 26 ans, a eu la main arrachée par une grenade GLI F4 à Bordeaux le 8 décembre 2018.
JEAN-MARC M., 41 ans, horticulteur vivant à Saint-Georges d’Oléron, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.
ANTOINE C., 25 ans, graphiste freelance vivant à Paris, a perdu son œil gauche à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
CONSTANT, 43 ans, technico-commercial au chômage vivant à Bayeux, a eu le nez fracturé par un tir de LBD 40 à Mondeville le 8 décembre 2018.
CLEMENT F., 17 ans, a été blessé à la joue par un tir de LBD 40 à Bordeaux le 8 décembre 2018.
NICOLAS C., 38 ans, a eu la main gauche fracturée par un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.
YANN, a eu le tibia fracturé par un tir de LBD 40 à Toulouse le 8 décembre 2018.
PHILIPPE S., a été gravement blessé aux côtes, avec hémorragie interne et fracture de la rate par un tir de LBD à Nantes le 8 décembre 2018
ALEXANDRE F., 37 ans, a perdu son œil droit à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
MARIEN, 27 ans, a eu une double fracture de la main droite à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Bordeaux.
FABIEN, a eu la pommette fendue et le nez fracturé par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
EMERIC S., 22 ans, a eu le poignet fracturé avec déplacement du cubitus par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
HICHEM B. a eu la main gauche fracturée par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
HANNIBAL V. a été blessé à l’œil par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
MANON M. a eu le pied (2ème métatarse) fracturé par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Nantes.
ALEXANDRA a été blessée à l’arrière de la tête par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
MARTIN C. a été blessé à proximité de l’œil par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Marseille.
GUILLAUME P., a eu une fracture ouverte de la main avec arrachement des tendons à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Nantes.
AXELLE M., 28 ans, a eu une double fracture de la mâchoire et des dents cassées par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
STEVEN L., 20 ans, a eu le tibia fracturé par un tir de LBD 40 et la main fracturée à cause de coups de matraque télescopique (jusqu’à perte de connaissance) le 8 décembre 2018 à Paris.
ERIC P. a eu une fracture de la mâchoire, la lèvre fendue et des dents cassées par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI
DAVID D., 31 ans, ouvrier du bâtiment, a eu le nez fracturé, une narine sectionnée et un hématome à la lèvre supérieure à cause d’une grenade de désencerclement le 8 décembre 2018 à Bordeaux.
PATRICE P., 49 ans, a perdu l’oeil droit à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
CHRISTOPHER a eu une triple fracture des os du visage à cause d’un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Calais.
NICOLAS D, a eu la pommette fracturée par un tir de LBD 40 le 8 décembre 2018 à Paris.
NICOLAS, 38 ans, a eu une fracture du métacarpe à cause d’un tir de LBD 40 à Paris le 8 décembre 2018.
VANESSA L., 33 ans, a perdu l’oeil gauche et eu le crâne fracturé par un tir de LBD 40 le 15 décembre 2018 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
ETIENNE K., a eu une triple fracture de la mandibule gauche à cause d’un tir de LBD 40 le 15 décembre 2018 à Paris.
LOLA V., 18 ans, a eu une triple fracture de la mâchoire, des dents cassées et la joue ouverte le 18 décembre 2018 à Biarritz. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
RODOLPHE, a été blessé aux jambes par une grenade de désencerclement le 18 décembre. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
JANELLE M., a été blessée au pied par une grenade de désencerclement (à confirmer) le 22 décembre 2018 à Nancy.
AURORE C., a eu une fracture de la malléole gauche (6 semaines d’immobilisation, 45 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 le 22 décembre 2018 à Bourg-en-Bresse.
R.G., 24 ans, a perdu un œil à cause d’un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Toulouse. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
CORENTIN G., a été blessé à la jambe par un gros éclat de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen
STEVE B. a été blessé à la jambe par plusieurs éclats métalliques de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen.
SABRINA L. a été blessée à la jambe par plusieurs éclats métalliques de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen.
MICKA T. a été blessé à la jambe et à la tempe par plusieurs éclats métalliques de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen.
MICKAEL F. a été blessé à la jambe par plusieurs éclats métalliques de grenade GLI F4 le 29 décembre 2018 à Rouen.
COLINE M. a été blessée au bras par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Rouen
JONATHAN C. a été blessé au bras par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Rouen
ADRIEN M., 22 ans, a été gravement blessé derrière la tête (traumatisme crânien) par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Nantes.
YVAN B, a été blessé au nez et à l’oeil par un tir de LBD 40 le 29 décembre 2018 à Montpellier.
FANNY B, 29 ans, a été blessée à la cheville par une grenade de désencerclement le 29 décembre 2018 à Nantes.
ROBIN B. a été blessé à l’arrière de la tête (4 agrafes + hématome) par un tir de LBD 40 le 05 janvier 2019 à La Rochelle.
FLORENT M. a eu une fracture ouverte de la zygomatique à cause d’un tir de LBD 40 le 05 janvier 2019 à Paris.
OLIVIER H. a été blessé à la tête (traumatisme crânien avec perte de connaissance) par un tir de LBD40 le 05 janvier 2019 à Paris.
DANIEL a été blessé au front par un tir de LBD 40 le 05 janvier 2019 à Paris.
LIONEL L. a eu une fracture ouverte de la jambe (3 mois d’immobilisation) à cause d’une grenade de désencerclement à Paris le 5 janvier 2019.
DAVID S. a eu le nez cassé et 9 points de suture (20 jours d’ITT) à cause d’un tir de LBD 40 le 5 janvier 2019 à Bordeaux.
ADRIEN, a été blessé à l’oeil par un tir de LBD 40 le 5 janvier 2019 à Saint Etienne.
NON IDENTIFIE, 35 ans, a perdu un œil à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Toulon.
BENJAMIN V., 23 ans, ouvrier, a perdu un œil et 6 fractures des os de la face et du nez à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bordeaux. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
XAVIER L., 46 ans, photo-journaliste, a eu la rotule fracturée (45 jours d’ITT) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à La Rochelle.
LILIAN, 15 ans, a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Strasbourg.
WILLIAM R., 23 ans, a eu une fracture de l’arcade sourcilière avec hématome intracrânien à cause d’un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Paris.
LUDOVIC B, a été blessé à la joue par une grenade de désencerclement à Paris le 12 janvier 2019.
SEBASTIEN M, a eu la mâchoire fracturée et 5 dents cassées par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Paris. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
MARIE-PIERRE L., 47 ans, a été blessée à la cuisse par une grenade de désencerclement le 12 janvier 2019 à Nantes.
SANDRA, 29 ans, a été gravement blessée au pied (10 jours de soins, risque de phlébite) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 au Havre.
SAMIR a été gravement blessé à la tempe (paralysie faciale) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Saint Etienne. Cagnotte de soutien, CLIQUEZ ICI.
OLIVIER, 51 ans, pompier, a été gravement blessé à la tempe (placé en coma artificiel suite à une hémorragie cérébrale) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bordeaux
NICOLAS, a été blessé à l’oeil par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bar le Duc.
ANTHONY B., a été blessé derrière la tête (traumatisme crânien, 10 points de suture sous-cutanés, 10 points de suture de surface) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Besançon.
MAR, 51 ans, a été blessé au front (traumatisme crânien, plaie ouverte de 10 cm de long et jusqu’au crâne, 10 points de suture) par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Nîmes.
SEBASTIEN D., a eu la mâchoire fracturée par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Nîmes.
NON IDENTIFIE, 36 ans, a été gravement blessé à la tête par un tir de LBD 40 le 12 janvier 2019 à Bourges et est actuellement dans le coma (source : Le Parisien)
NON IDENTIFIE, 27 ans, a perdu un œil à cause d’une grenade de désencerclement le 19 janvier 2019 à Rennes.
AXEL, 25 ans, a eu plusieurs fractures du front et de l’arcade, une fracture de l’orbite et un oedème à l’oeil à cause d’un tir de LBD 40 le 19 janvier 2019 à Montpellier.
JEAN CLAUDE M, a été gravement blessé à l’œil (perte temporaire de la vue) par un tir de LBD 40 le 19 janvier 2019 à Rennes.

Notre décompte provisoire des mutilations définitives établit donc le bilan suivant :

1 personne a été tuée (grenade lacrymogène)
4 personnes ont eu la main arrachée (grenades GLI F4)
18 personnes ont été éborgnées (balles de LBD 40 et grenades de désencerclement)
1 personne a perdu définitivement l’audition (grenade)

https://desarmons.net/index.php/2019/01/04/recensement-provisoire-des-blesses-graves-des-manifestations-du-mois-de-decembre-2018/

injured Yellow jacket2

Olivier Beziade, volunteer fireman, father of three, shot in the back of the head by security forces in Bordeaux 12/1/2019 – in induced coma. Click to enlarge

All following photographs were taken by Nicolas Duffaure in Bordeaux:

Continues …